Audrey Pulvar, candidate aux élections régionales d’Ile-de-France, s’est rendue sur le site du projet de déviation de la RD154

Publié par

L’équipe de campagne d’Audrey Pulvar a contacté notre association pour permettre à la candidate de prendre connaissance du projet de déviation de la RD154 : la visite sur le terrain a été l’occasion de lui en faire découvrir les enjeux.

Lors de l’entretien avec Audrey Pulvar, nous lui avons expliqué pourquoi ce projet était obsolète et nous avons dénoncé les arguments trompeurs sur lesquels le Département s’accroche pour essayer d’en démontrer l’utilité.

Nous nous sommes ensuite rendus sur l’allée de Séparation (chemin rouge) où Benjamin Fougère, spécialiste de la faune et de la flore de l’association, a expliqué les enjeux du Bois de Verneuil en termes de biodiversité. Nous avons également évoqué la coupure que provoquerait la déviation dans la Plaine de Vernouillet, en détruisant encore une fois des terres agricoles.

Benjamin Fougère expliquant les enjeux du Bois de Verneuil en termes de biodiversité

À l’issue de cette visite, Audrey Pulvar a clairement exprimé son opposition au projet de déviation de la RD154 en évoquant un projet daté qui ne correspond plus aux attentes des habitants, ni aux défis environnementaux auxquels nous sommes confrontés. Elle a également déploré que Pierre Bédier, le président du Conseil Départemental, ne tienne pas compte du résultat de la consultation citoyenne qui s’est déroulée en octobre dernier.

La déviation de la RD154 est clairement reconnue comme l’exemple du projet qu’il ne faut plus faire ; c’est maintenant partagé par la grande majorité de la population et de ses représentants. En fait, il ne reste plus que Pierre Bédier pour défendre ce projet ; Nous profitons donc de cet article pour l’inviter à venir en discuter avec nous.

Photos : Copyright J2R

Laisser un message

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.