Assemblée générale d’ADIV-Environnement : présentation du projet alternatif au projet de marina Bouygues-Tautou

Publié par

Comme chaque année, l’assemblée générale de l’association ADIV-Environnement s’est déroulée salle La Garenne à Verneuil-sur-Seine devant plus d’une trentaine de personnes ; c’est l’occasion de montrer les travaux de l’association ; en première partie, une présentation d’un projet alternatif au projet de marina Bouygues-Tautou a été faite.

En début d’année dernière, notre association a été contactée par deux étudiantes en architecture Fanny Allaire et Florence Vidal : leur projet de fin d’étude consistait à trouver un aménagement pour la zone appelée la Pointe de Verneuil, zone le long de la Seine entre l’étang de la Grosse Pierre et l’étang du Gallardon. Elles ont donc travaillé et dessiné un projet qui ressemblait fort à celui proposé par… Bouygues-Immobilier !

Mais revenant plusieurs fois sur les lieux (l’une d’elle habitait Verneuil),  ces deux étudiantes se sont rendu compte que ce site méritait beaucoup mieux. Elles ont donc entièrement revue leur copie et ont dessiné la Maison du Vivant, un long bâtiment en structure bois, sur pieux, implanté en bordure de l’étang de la Grosse Pierre, parfaitement intégré au paysage boisé.

Plus rien à voir avec la marina tape à l’œil où Monsieur Tautou voulait aller boire un verre les soirs d’été. Le projet vise à réconcilier les habitants avec la Seine et leur permettre d’aborder ce lieu dans un espace dédié à la culture, aux activités et à l’observation des oiseaux. Rappelons que l’Ile de Loisirs est un site unique en Ile-de-France pour observer les oiseaux : le projet Bouygues-Tautou empêcherait définitivement la création d’un espace qui réunirait les étangs dans un ensemble cohérent de loisirs, de détente et d’animation autour du thème de la nature.

Fanny Allaire, architecte, présentant son projet de Maison du Vivant et son intégration dans l’Ile de Loisirs

Les personnes présentes à la présentation ont beaucoup apprécié ce projet élégant  présenté par Fanny Allaire qui comme Florence Vidal est maintenant architecte grâce à ce projet.

Après cette présentation, l’assemblée générale s’est déroulée comme d’habitude avec d’abord une assemblée générale ordinaire au cours de laquelle ont été présentés le bilan financier de l’association (qui sera évoqué dans un prochain article) et le bilan moral avec toutes les actions menées au cours de l’année 2018. Une modification des statuts de l’association a nécessité la tenue d’une brève assemblée générale extraordinaire.

A l’issue de cette réunion, les discussions se sont poursuivies autour du traditionnel verre de l’amitié, un jus de pomme produit localement .

Laisser un message

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *