Verneuil : Encore des projets immobiliers à venir

Publié par

Le secteur de la rue la Faisanderie à Verneuil avait été retenu dans le PLHi (Plan Local de l’Habitat Intercommunal) 2018-2023 comme une zone à urbaniser. Deux promoteurs, Bouygues Immobilier et Gambetta Ile-de-France se partagent 184 logements à construire.

Selon le PLHi de GPSEO voté en septembre 2018, le secteur de la rue de la Faisanderie et de la rue des Saules devait voir la construction de respectivement 162 et 55 logements, tous attribués au groupe Bouygues Immobilier (voir tableau ci-dessous).

Tableau extrait du PLHi 2018-2023

Nous avons pris connaissance grâce à une demande formulée auprès de l’administration (demande au cas par cas sur le site de la DRIEE) de la nature du projet. Dans une première phase, ce sont finalement 184 logements qui seront construits rue de la Faisanderie, soit plus que les 162 annoncés dans le PLHi. Nous ignorons pourquoi tout le programme n’a pas été attribué à Bouygues Immobilier comme prévu initialement ; peut être qu’avec les récents projets dans la Grand Rue et le futur projet de marina Bouygues, cela aurait fait beaucoup de projets attribués à cette entreprise.

La zone construite ira du Boulevard André Malraux (au niveau du garage et de la boulangerie) jusqu’à l’ancien cimetière avec une extension débouchant sur la rue de Bazincourt.

Plan extrait de la demande au cas par cas

Ces projets viendront à la suite du projet immobilier en cours de construction Boulevard André Malraux (52 logements).

À noter que dans le PLHi, le nombre de logements est toujours sous-évalué par rapport aux projets réels : pour la rue de la Faisanderie, on passe de 162 à 184 ; pour la marina, on passe de 450 à 600…

Selon la demande formulée par les aménageurs les projets de rue de la Faisanderie commenceront à l’automne 2020, soit quelques mois après les élections municipales…

Photo en en-tête : visualisation en vert de la zone prévue pour le projet immobilier

Un commentaire

  1. Sans oublier le projet commun de la ville et le bailleur « social » Coopération et Familles sur la résidence La Garenne-l’Etang (rue de la Faisanderie), ils voulaient bétonner, tout en cédant à moindre prix des parcelles à des promoteurs, les espaces boisés entre les bâtiments les « briques rouges ».
    Grâce à la mobilisations des habitants copropriétaires et locataires, mais aussi du fait de l’incompétence de l’architecte (il ignorait la présence de la source entre autres inepties), le projet a capoté vers 2016 (pour l’instant…pas de nouveau projet connu) Coopération et Famille nous a fait subir une campagne de communication agressive pendant plusieurs années pour pousser les copropriétaires à céder. Nous avons tous et toutes également échappé sur Verneuil à une immense chaudière à bois au sein de la résidence et donc à une pollution accru aux particules fines…

Laisser un message

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *