Que restera-t-il du Bois de Verneuil ?

Publié par

Certains pensent que construire la déviation de la RD154 ce n’est pas si grave et qu’une fois que cela sera fait, on ne s’offusquera pas d’avoir une route en plein milieu du bois. En fait, la construction de la déviation de la RD154 serait tout simplement le début de la fin de ce petit bois.

« Oui d’accord, c’est dommage, mais il faut bien qu’on circule » ; « il est grand ce bois, il y a encore de la place » ; « c’est une simple route, la moins large possible et après c’est fini ». Ces phrases, nous les avons souvent entendues : pour certains, la construction de la déviation de la RD154 serait un moindre mal qui permettrait de régler définitivement les problèmes de circulation.

En fait, deux documents officiels et consultables montrent que la déviation de la RD154 n’est pas un simple projet mais le début de la fin du Bois de Verneuil.

Le premier document est le PLU de la ville des Mureaux : ce document montre explicitement les bandes réservées pour les projets de route ; nous les avons représentées ci-dessous :

Le deuxième document est le Schéma de Déplacement des Yvelines (SDY) modifié le 18 décembre 2015. Ce document indique (page 48) que la liaison entre la future déviation et le rond-point de l’Europe aux Mureaux (souvent dénommé le « barreau ») est toujours d’actualité : bien que le projet C13-F13 ait été abanonné, ce projet de barreau est maintenu car il permettrait de raccorder la déviation de la RD154 à la RD43 et à l’autoroute A13. Il est clair qu’une fois la déviation construite, les automobilistes et les habitants de Chapet (qui ne supporteront plus l’augmentation de la circulation dans leur village) feront pression pour que ce barreau soit construit.

Actuellement, on parle de la Forêt Régionale de Verneuil ;  si la déviation de la RD154 devait se construire, on parlerait du Petit Bois de Verneuil : une sacrée régression !

2 commentaires

  1. Je fais partie d’un club de randonnée où des randonnées et marches nordiques traversent régulièrement les bois de Verneuil, c’est l’un des derniers espaces de bois où nous pouvons pratiquer ces activités, peut-être pourrions nous organiser au nom de notre club une randonnée, une marche nordique dans cet espace. Ce sont des activités qu’un grand nombre de personnes peut pratiquer, avec peu de moyen, mais dont l’essentiel est un espace naturel. Je reste à votre disposition pour soumettre toute proposition au Président de notre club et nos nombreux adhérents, qui comme moi aiment ce lieu de proximité et veulent défendre la préservation de cet espace.

Laisser un message

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *