Enquête publique à Vernouillet pour modifier le Plan Local d’Urbanisme afin de reloger les gens du voyage sédentarisés

Publié par

Le Conseil Départemental a fait le choix de faire passer le projet de déviation de la RD154 sur des habitations ; il propose maintenant reloger les familles en zone agricole.

A l’issue de l’étude d’impact du projet de déviation de la RD154, le tracé de moindre impact retenu est un tracé qui passe sur les habitations de deux familles de gens du voyage sédentarisés. Le Conseil Départemental doit maintenant reloger ces deux familles, pour cela il envisage la création d’un Secteur de Taille et de Capacité d’Accueil Limitée (STECAL) en zone agricole, dans la zone prévue pour l’extension de la Zone Agricole Protégée.

La mise en œuvre de ce STECAL nécessite une modification du Plan Local d’Urbanisme de la commune de Vernouillet et donc la tenue d’une enquête publique. La Mission Régionale d’Autorité environnementale a émis un avis très défavorable à ce projet.

Dans cette affaire, c’est bien entendu le Département qui est à la manœuvre : empêtré dans son choix de tracé initial, il essaie par tous les moyens d’avoir la voie libre pour pouvoir construire la déviation de la RD154.

La position de notre association est simple : la zone agricole de Vernouillet doit rester agricole et il est hors de question d’officialiser une occupation quelle qu’elle soit de cet espace et d’y réaliser des constructions.

Exemple d’aménagement présenté dans le dossier mis à l’enquête

Pour tout savoir sur cette enquête publique, consultez :

Nous vous invitons à consulter le dossier qui traite de la création de ce STECAL dans la plaine de Vernouillet et à donnez votre avis dans le registre d’enquête ou par courriel (enquete-publique-plu-vernouillet@gpseo.fr)

Laisser un message

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *