Premières réactions à l’issue de la consultation citoyenne

Publié par

Après le succès de la consultation citoyenne, vous êtes nombreux à nous poser la question : « Maintenant qu’on a voté contre la déviation de la RD154, que va-t-il se passer ? ». Nous vous tiendrons bien évidement au courant des évolutions de ce dossier et nous commençons par vous faire part des premières réactions à l’issue du vote

A l’issue de la consultation citoyenne, les maires des trois communes ont publié un communiqué de presse sans équivoque sur leur position et leur intention de rencontrer au plus tôt Pierre Bédier, président du Conseil Départemental, pour lui demander d’arrêter le projet. Pierre Bédier s’était engagé à suivre l’avis de la population mais pour l’instant, il reste silencieux.

Il laisse Jean-François Raynal, vice-président aux mobilités et élu du canton de Verneuil (avec Madame Brioix-Feuchet) faire de l’humour dans la presse. Ainsi, dans Le Parisien du 12/10/2020, Monsieur Raynal ironise : « On sait qu’il y a des opposants », « Le sujet de déviation n’est pas un dossier communal mais départemental, nous poursuivons notre projet » puis à l’encontre des maires qui ont organisé la consultation : « on ne va pas mettre son nez dans des prérogatives qui ne sont pas les siennes ».

Ou encore dans le Courrier des Yvelines du 14/10/2020, toujours Monsieur Raynal : « C’est bien de demander aux habitants ce qu’ils en pensent. Ceux qui sont contre votent en nombre, ceux qui sont pour ne vont pas nécessairement voter. Pour nous c’est un non-événement. Nous attendons la rencontre des trois maires avec le président et en attendant, le Département poursuit son travail ».

On peut faire tout dire à ceux qui n’ont pas voté mais nous rappelons à Monsieur Raynal qu’aux élections départementales de 2015, la participation au deuxième tour dans le canton de Verneuil n’a été que de 44%. En suivant ce raisonnement, on pourrait dire que les électeurs qui n’ont pas été voter étaient contre l’élection de Monsieur Raynal et qu’il n’est donc pas légitime pour nous imposer la déviation de la RD154.

Une inauguration qu’on ne verra probablement jamais à Verneuil (Inauguration du dernier tronçon de la voie nouvelle de Montesson et Sartrouville par Pierre Bédier et Valérie Pécresse. Photo ©78actu / J.J Peyre.)

Plus sérieusement Pierre Bédier a bien pris note des résultats de cette consultation. Ses partisans ont beau s’agiter sur leur chaise en dénigrant le scrutin, ils ne s’attendaient ni à une telle participation, ni à un score aussi élevé des opposants à la déviation.

Les électeurs de Verneuil et de Vernouillet représentent exactement un tiers des électeurs du canton de Verneuil-sur-Seine. Si des candidats voulaient encore soutenir la déviation de la RD154 aux prochaines élections départementales, ils seraient en bien mauvaise posture pour les remporter.

Nous attendons le résultat des tractations qui vont se dérouler au cours des prochaines semaines mais après le succès de la consultation citoyenne, nous sommes confiants sur l’avenir du Bois de Verneuil et de la Plaine de Vernouillet.

En en-tête, vue du projet de pont au-dessus de la voie forestière dans le Bois de Verneuil (extrait du site du Conseil Départemental).

Laisser un message

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *