Bouygues Immobilier renonce au projet de marina sur la Pointe de Verneuil

Publié par

C’est par un courrier envoyé au préfet des Yvelines que la société Bouygues Immobilier informe qu’elle demande l’annulation de l’enquête publique prévue en septembre et renonce à construire un projet immobilier dans la zone non constructible

Le projet de marina sur la Pointe de Verneuil consistait à construire un port artificiel entouré d’immeubles de 5 étages au milieu  des étangs de la Base de Loisirs . Ce projet porté par l’ancien maire de Verneuil a été remis en cause par la nouvelle municipalité qui en a rapidement négocié l’abandon.

Nos actions contre le projet, notamment le recours au tribunal administratif que nous avons déposé contre le PLUi , ont dû également avoir un effet sur cette décision. La société Bouygues Immobilier sait bien que construire des immeubles de 5 étages dans une ZNIEFF (Zone Naturelle d’Intérêt Écologique, Faunistique et Floristique) n’est plus un pari gagné d’avance.

Dans son courrier du 31 juillet 2020, soit à peine plus d’un mois après les élections municipales, Bouygues annonce faire évoluer le projet urbain en supprimant les constructions prévues au sein de la ZNIEFF. Il ne s’agit pas en effet d’un abandon total des constructions dans la Pointe de Verneuil : pour le moment Bouygues ne renonce qu’à construire dans la zone qui était auparavant inconstructible (avant l’adoption du PLUi par la communauté urbaine en janvier dernier).

Néanmoins, on peut penser que le projet est encore loin de se concrétiser : si elle veut réellement construire dans cette zone, la société Bouygues Immobilier va devoir concevoir un nouveau projet, renégocier avec la municipalité et déposer une nouvelle demande de permis d’aménager. De plus, réduit de moitié, le projet deviendrait beaucoup moins engageant : ce serait un quartier isolé dont la majorité des logements seraient situés à moins de 200m de la station d’épuration. Il faudrait beaucoup de talent à la société Bouygues Immobilier dont le slogan est « Pour une ville durable et désirable » pour faire rêver les éventuels acquéreurs.

Bouygues renonce à urbaniser dans la zone N (en vert dans la vue de gauche) ; à droite, les zones 1AUAb rendues constructibles dans le PLUi pour permettre l’implantation des immeubles.

Cet abandon du projet par la société Bouygues est une excellente nouvelle mais nous maintenons bien entendu notre recours contre le PLUi qui rend constructible la partie nord-est de la zone. Nous voulons sanctuariser la partie nord de la Pointe de Verneuil pour en faire, pourquoi pas, une zone dédiée à la protection des oiseaux.

Photo en en-tête : du répit pour les oiseaux de la base de Loisirs ; Photo de Jean-Denis Schubert

Laisser un message

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *