Pointe de Verneuil : Philippe Tautou dévoile ses ambitions

Publié par

Nous vous avions informé début novembre du projet de construction d’une marina sur la Pointe de Verneuil. Dans le journal Le Courrier des Yvelines en date du 27 décembre 2017, le maire de Verneuil-sur-Seine a dévoilé son projet qui est bien conforme à nos informations.

Seule explication donnée pour la construction : « Je voulais positionner ici un projet structurant pour notre territoire ». Comment appelle-t-on cela : le fait du Prince ? Monsieur Tautou ne fait même pas semblant de nous faire croire qu’il s’agit d’un projet élaboré en concertation avec son conseil municipal, avec les instances en charge du PLUi (Plan Local d’Urbanisme Intercommunal), avec les responsables de l’Ile de Loisirs, avec la population. Bien entendu, dans le même temps, les habitants ont été invités par des agences de communication à des tables rondes pour l’élaboration du PLUi. Vaste fumisterie !

Conformément à ce qui nous vous avions indiqué, c’est bien Bouygues Immobilier qui a été choisi comme aménageur ; comme nous le faisait remarquer un de nos adhérents, ce n’est plus Verneuil-sur-Seine mais Verneuil-sous-Bouygues tant cet aménageur fait actuellement pousser nombre d’immeubles sur notre territoire.

Dans l’article cité, « Philippe Tautou indique avoir visité plusieurs sites en France et à l’étranger (pays nordiques notamment) qui l’ont inspiré pour mieux envisager le futur quartier de la Pointe de Verneuil ». Au sein de notre association, afin d’émettre un avis pertinent sur ce projet, nous souhaitons avoir le même niveau d’expertise que Monsieur Tautou dans le domaine des marinas, aussi nous demandons au groupe Bouygues Immobilier de nous préparer un voyages d’étude dans les pays nordiques. Des déplacements l’été prochain dans des pays méditerranéens seraient aussi bienvenus pour parfaire notre formation. Nous pourrions ainsi savoir si ce projet permettrait vraiment d’aller « l’été boire un verre ou déjeuner sous les parasols sur les quais » comme l’annonce le maire de Verneuil (on peut d’ailleurs déjà douter de la viabilité de ces commerces pendant l’hiver).

Plus sérieusement, pour nous la vallée de la Seine a un fort enjeu écologique mais aussi historique. Ces terrains disponibles sont une opportunité pour maintenir dans l’Ile de Loisirs une zone protégée accessible à tous. Construire une marina, c’est une idée bling bling de mauvais goût pour mieux faire passer une vaste opération immobilière qui n’a d’autre utilité que de satisfaire l’égo de son promoteur. A  propos, il faudra bien donner un nom à ce nouveau quartier ; vous avez une idée ?

 

En tête d’article, un extrait du compte-rendu de la réunion du conseil de GPSEO du 14 décembre 2017.

Laisser un message

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *