Nos élus connaissent-ils les projets routiers structurants qui nous concernent ?

Publié par

Notre association a rencontré Jean-François Raynal et Hélène Brioix-Feuchet maintenant élus à l’Assemblée Départemental des Yvelines…. il s’avère qu’ils ne connaissent pas les conséquences catastrophiques de la mise en place d’un réseau routier que nous rejetons : déviation de la RD154, liaison RD30/ RD190 avec création du nouveau Pont d’Achères… et pourtant J.F. Raynal est vice-président, délégué aux mobilités au niveau du département.

Quelques jours avant les élections départementales de mars 2015, le bureau de notre association a rencontré Jean-François Raynal et Hélène Brioix-Feuchet.

Connaissant notre opposition au projet de liaison RD30-RD190 avec création du Pont d’Achères (que nous contestons à la Cour Administrative d’Appel de Versailles avec votre soutien financier), Jean-François Raynal nous a de prime abord interpellé, nous reprochant de nous opposer à des projets routiers au nom de la protection de l’environnement, alors que ces projets sont attendus de tous. Pour étayer son propos, il nous a posé la question qu’il pensait définitive : « Savez-vous combien de temps il faut pour aller en voiture de Saint-Germain-en-Laye à Triel-sur-Seine en heure de pointe ? »

Nous avons alors compris que Jean-François Raynal ne connaissait pas du tout ce dossier et qu’il était prêt à s’engager dans une voie ruineuse sans connaître les conséquences désastreuses de son action.

Pour répondre à sa question, nous l’avons donc informé de l’existence d’une étude du cabinet spécialisé EGIS-Mobilités, commandée par le Conseil Général des Yvelines dans le cadre de l’enquête publique du projet de liaison de RD30-RD190/Pont d’Achères. Au vu des résultats de cette étude, le Conseil Général a préféré ne pas joindre cette étude au dossier d’enquête publique mais celle-ci montre clairement une aggravation énorme de la circulation dans la Boucle de Chanteloup (mise en évidence par les saturations en Heures de Pointe du Soir (HPS) nous vous invitons à voir les saturations).

Nous avons alors donc demandé à J.F. Raynal de nous indiquer le temps qu’il faudrait pour aller de Saint-Germain à Triel en heure de pointe si les travaux se réalisaient ?

Nous avons transmis les études EGIS-Mobilités à Jean-François Raynal et Hélène Brioix-Feuchet, mais nous n’avons toujours pas eu de réponse.

Et si nous n’avons pas eu de réponse, nous savons bien que c’est parce que la réponse ne va pas du tout dans le sens imaginé par J.F. Raynal.

Nous avons également informé MM. Tautou et Collado, respectivement maires de Verneuil et de Vernouillet, du contenu de cette étude qui prouve que la liaison RD30/RD190 avec construction d’un pont à Achères va conduire à augmenter drastiquement l’enclavement de boucle de Chanteloup, va entrainer une saturation très importante de tout le réseau routier de la région, et qu’elle n’est pas compatible avec la volonté d’aménagements immobiliers et industriels démesurés qui sont prévus dans la Boucle de Chanteloup.

  • Monsieur Collado a paru inquiet des conséquences de ce projet pour sa commune de Vernouillet, il va enquêter auprès d’Hélène Brioix-Feuchet (son adjointe à la mairie de Vernouillet).
  • Quant à Monsieur Tautou, il paraissait bien connaitre l’étude d’EGIS-Mobilité mais n’a pas du tout paru désireux de s’en expliquer publiquement.

Comme le disait le commissaire-enquêteur à l’issue de l’enquête publique concernant le projet de liaison RD30-RD190 et construction d’un pont à Achères, pour laquelle il a donné un avis défavorable la balance des avantages/inconvénient penche nettement du côté des inconvénients.

Un commentaire

  1. Bonjour,
    Suite à cet article je ne peux pas rester indifférent. j’ai écrit la lettre ci-dessous à l’attention des élus ci-dessus afin de leur faire part de mon opinion:

    «  »
    M. Jean-François Raynal
    Mme. Hélène Brioix-Feuchet
    Conseil départemental des Yvelines
    Hôtel du Département
    2, place André Mignot
    78012 Versailles Cedex

    Andrésy, le 29 Septembre

    Objet : déviation de la RD154, liaison RD30/ RD190 avec création du nouveau Pont d’Achères

    Madame, Monsieur.

    Je viens d’apprendre via l’association ADIV (http://www.adiv-environnement.org/nos-elus-connaissent-ils-les-projets-routiers-structurants-qui-nous-concernent/) que vous ne connaissiez pas les conséquences catastrophiques de la mise en place du réseau routier cité en objet, conséquences pourtant citées dans l’étude du cabinet spécialisé EGIS-Mobilités commanditée par le Conseil Général des Yvelines!

    Alors que notre ministre de l’Ecologie pointe les effets négatifs des autoroutes situées en ville, alors que la circulation automobile va être très limitée dans Paris, et certainement dans d’autres villes par la suite, en raison de la pollution, vous, vous défendez la construction d’un pont 2×2 proche d’une zone naturelle et permettant de relier différentes autoroutes (existantes et futures) ce qui va mathématiquement augmenter drastiquement la circulation.

    Le gouvernement met en avant l’utilisation des transports en commun et vous, vous mettez en avant la difficulté pour aller en voiture à St Germain en Laye (dixit ADIV) pour défendre ce projet…

    Je suis sidéré de cette situation.

    A titre personnel je suis maintenant convaincu que les intérêts économiques sont plus importants que la sauvegarde de notre environnement.

    Veuillez agréer, Madame, Monsieur, l’expression de mes sentiments distingués.

    Yves Kasten

    «  »

Laisser un message

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *