Ligne Nouvelle Paris Normandie : Participation d’ADIV-Environnement à un atelier consacré à l’insertion territoriale de la nouvelle ligne.

Publié par

L’insertion territoriale d’une ligne de chemin de fer ne pouvait qu’intéresser notre association dont deux membres ont participé à la réunion du 16 juin 2015 à Paris

Cette journée était la troisième et dernière de l’atelier consacré à l’insertion territoriale de la nouvelle ligne.

  • Cette première étape aboutira à la définition de tracés (pour chaque variante) dans un faisceau de 3km,
  • Une deuxième étape est prévue début septembre 2015 afin d’aboutir à un tracé dans un faisceau d’1km,
  • La troisième étape définira le tracé dans les détails.

 

Trois comités chapeautent l’organisation de cette phase :

  • Le Comité Technique,
  • Les Comités territoriaux (les élus),
  • Le Comité de pilotage qui se réunira le 7 juillet.

.

Nous avons rencontré à cette journée de vieux amis du monde associatif, des écologues, des élus ou représentants des communes

.

Nous avons eu la satisfaction de constater que la Zone Agricole Protégée (ZAP) de Vernouillet figure maintenant sur les cartes d’études  ; la ZAP est  considérée comme « Enjeu très fort » dans les critères de hiérarchisation des enjeux proposés en séance par la SNCF, ce qui rend difficile le passage de la ligne nouvelle dans cette zone.

.

En ce qui concerne le planning, l’enquête publique sur ce projet est prévue en 2020 et la construction de la partie Paris-Mantes avant 2030.

.

Même si la construction de cette voie est encore lointaine, on ne peut que s’étonner du silence de nos élus sur cette phase cruciale de choix du tracé, alors que des représentants de la CA2RS assistent à ces réunions depuis le début du processus de consultation.

.

Laisser un message

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *