La RD154 est-elle accidentogène dans la traversée de Verneuil et Vernouillet ?

Publié par

L’un des arguments du Conseil Départemental des Yvelines pour construire la déviation serait que la RD154 est dangereuse dans les traversées de Verneuil et Vernouillet : encore une fois, cet argument du Conseil Départemental est infondé.

Sur le site du Conseil Départemental, on trouve cette affirmation : « La RD154 dans la traversée des agglomérations de Verneuil et Vernouillet est une zone où sont recensés de nombreux accidents corporels ».

Regardons les chiffres fournis par la Direction Départementale des Territoires pour les années 2013 à 2015 (derniers chiffres connus).

Nbre blessés hospitalisés Sur RD154 Total Verneuil & Vernouillet
2013 2 4
2014 0 1
2015 2 8
Total 4 13

Ces résultats montrent que la RD154 concerne environ un quart des blessés hospitalisés sur les communes de Verneuil et Vernouillet mais ce résultat n’est guère surprenant : la RD154 traverse les deux centres villes sur une longueur totale de 4,5 km ; c’est un axe qui draine beaucoup de voitures (ce n’est pas le conseil départemental qui nous contredira) ; les vitesses des voitures sont souvent plus importantes que dans les autres rues.

Bien entendu, tout doit être fait pour que plus personne ne soit blessé en circulant à pied, en vélo ou en voiture. Des méthodes simples, éprouvées et peu dispendieuses existent : ralentisseurs, limitation à 30 km/h, passages piétons bien visibles et radars pédagogiques.

Intéressons-nous maintenant aux tués dans les communes de Verneuil et de Vernouillet sur ces mêmes années :

Nbre de tués Sur RD154 Total Verneuil & Vernouillet
2013 0 1
2014 0 3
2015 0 0
Total 0 4

En ce qui concerne le nombre de tués à déplorer sur le territoire des communes de Verneuil et de Vernouillet, le constat est sans appel : aucun des accidents qui ont entrainé la mort de 4 personnes entre 2013 et 2015 n’a eu lieu sur la RD154.

Pour faire passer son projet de déviation de la RD154, le Conseil Départemental entretien donc un mythe se rapportant à une époque révolue ; il ferait bien mieux de mettre en œuvre les aménagements pour améliorer la sécurité sur la traversée de Verneuil et Vernouillet au lieu d’attendre depuis 30 ans une hypothétique construction de la déviation de la RD154.

2 commentaires

  1. Ce qui dérange : c’est l’absence de limitation de vitesse à proximité de la zone pavillonaire entre les deux rond-points, route rouge d’une part et rond-point allée des pins d’autre part.
    Mais ce problème grave des excès de vitesse à côté des pavillons des Clairière ne semble pas intéresser l’ADIV. C’est cependant une préoccupation quotidienne pour les habitants des pavillons qui utilisent l’allée des clairières : un problème de sécurité routière et une nuisance sonore importante.
    La déviation de la RD 54 n’est peut-être pas la meilleure solution en raison de l’impact sur le bois, une déviation semble cependant nécessaire en raison de l’importance du trafic au travers de Verneuil et Vernouillet.
    Cordialement

    1. le Conseil départemental pourrait s’occuper de la sécurité de la RD154 pour des sommes minimes par rapport aux 24 à 30M€ envisagés pour la déviation : les problèmes de sécurité sont donc indépendants de la construction ou non de la déviation.
      En ce qui concerne les nuisances sonores, rappelons que les études du projet montraient que la déviation ne permettait que de dévier qu’une partie du transit : faut-il détruire le bois de Verneuil pour dévier 30% de la circulation : nous pensons que non.

Laisser un message

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *