Marina Bouygues-Tautou : un projet de 600 logements; réunion d’information le 20 mars à 19 heures

Publié par

Annoncée lors du Conseil Municipal du 18 février et dans le journal municipal, la réunion d’information sur le projet se déroulera le 20 mars 2019 à 19h, Salon de l’Étrier, route du Rouillard à Verneuil-sur-Seine (il s’agit de la salle proche du centre équestre de la Base de Loisirs du Val de Seine). L’article du Journal de Verneuil indique que cette réunion sera organisée par Urban Era qui est le faux nez de Bouygues Immobilier.

Cette réunion d’information sera ensuite suivie d’une phase de consultation du public d’une durée d’un mois mais nous n’en connaissons pas les modalités pour l’instant. Lors du conseil municipal, Monsieur Tautou avait promis de mettre la présentation du projet une semaine avant la réunion sur le site internet de la ville mais il n’en a rien fait. Heureusement, nous avons pu la récupérer et nous vous la mettons à disposition ici.

Pour le groupe Bouygues Immobilier, il s’agit donc de créer un port artificiel et de construire, non plus 450 mais 600 logements (maisons individuelles et immeubles de 4 étages) en partie en zone naturelle inconstructible. Bien entendu, lors de la réunion, le groupe Bouygues va essayer de nous convaincre que le projet n’aura aucun effet néfaste sur la biodiversité, que ce nouveau quartier donnera un supplément d’âme à notre ville et que nous pourront déguster des moules frites le soir sur le port de plaisance. Il vont aussi nous ressortir l’argument que la ville tourne le dos à la Seine.

A noter que ce projet comportera une école ce qui est bien entendu rendu nécessaire du fait de l’isolement de ce quartier par rapport au centre ville. A noter qu’il est prévu des logements sociaux qui seront situés, vous l’avez deviné, près de la station d’épuration.

La municipalité pour sa part ne manquera pas de dire que la zone est polluée et à l’abandon et que la seule solution est de l’offrir au groupe Bouygues qui se chargera de tout. Cette façon de présenter les choses est pernicieuse : en fait, la municipalité n’a pas réussi à faire dépolluer ce terrain par l’ancien propriétaire et elle a volontairement laissé cette zone complétement à l’abandon depuis 20 ans ; elle y a même laissé une entreprise y stocker des bennes de déchets. Bref, elle a tout fait pour que la solution proposée aujourd’hui apparaisse comme un sauvetage.

Nous rappelons pourquoi nous nous opposons à ce projet :

  • Les étangs de la Base de Loisirs du Val de Seine constituent un ensemble unique dans la région parisienne pour les oiseaux hivernants
  • La marina constituerait une coupure irrémédiable dans la base de Loisirs et compromettrait à jamais la création d’une zone protégée de grande envergure
  • Ce projet de 600 logements ne s’inscrit pas dans une urbanisation raisonnable de notre territoire : 600 logements, ce sont 2000 personnes de plus dans une ville de 15 000 habitants.

Pour permettre la construction de cette marina en zone inconstructible, ce que Philippe Tautou, maire, n’a pas réussi à obtenir, Philippe Tautou, président de GPSEO se fait fort de l’obtenir en faisant disparaitre discrètement la zone naturelle lors du passage  du Plan Local d’Urbanisme (PLU) au Plan Local d’Urbanisme intercommunal (PLUi).

Bien entendu, avec la LPO (qui fera un communiqué après cette réunion), nous nous opposerons à la disparition de la zone naturelle ; pour cela, nous ferons entendre nos arguments lors de l’enquête publique et au besoin nous utiliserons les recours juridiques.

ADIV-Environnement organisera prochainement une réunion de présentation d’un projet alternatif, la Maison du Vivant, imaginé par deux jeunes architectes, Fanny Allaire et Florence Vidal, projet qui respecte les lieux et qui permettrait aux habitants de retrouver la proximité de la Seine.

Venez nombreux à cette réunion organisée par le groupe Bouygues pour prendre connaissance de ce projet et pour vous exprimer face aux représentants de la municipalité et de Bouygues Immobilier. 

Photo en tête d’article : V u e d e p r i n c i p e d u p r o j e t © U r b a n ’ A c t

Le Salon de l’Etrier est une salle de réception située à proximité du centre équestre de la Base de Loisirs du Val de Seine (chemin du Rouillard).

Laisser un message

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *