De combien de dizaines de milliers de véhicules par jour la liaison RD 30/RD 190 va-t-elle inonder les réseaux routiers secondaires de notre région?

Publié par

Des associations écrivent au Président du Conseil Général et lui demandent le  report de  l’enquête publique prévue 2ème semestre 2011  après avoir organisé une nouvelle concertation élargie.  

 Les associations (ADAPAVE, ADIV-Environnement, ADRUP154, ANDRESY Qualité Pour Tous et PISSEFONTAINE-Environnement) ont adressé au Président du Conseil général des Yvelines une lettre lui demandant d’organiser une nouvelle concertation élargie pour le projet de liaison RD30-RD190 et de reporter l’enquête publique actuellement prévue au 2ème semestre 2011.

Les associations considèrent que ce projet de liaison, s’il se faisait, pourrait conduire  à une augmentation de plusieurs dizaines de milliers de véhicules par jour se dispersant dans le dédale des routes secondaires de notre région.

Les associations sont très motivées contre ce projet, elles attendent de leurs élus qu’ils répondent positivement à la requête adressée au Président du Conseil général des Yvelines, porteur de ce projet.

Voir la lettre adressée au Président du CG78 : cliquer ici

Mieux comprendre ce qu’est cette liaison, voir la carte : cliquez ici.

Les associations vous tiendront informés des réponses qu’elles auront obtenues ; de votre côté, sans attendre, agissez, les associations vous encouragent à diffuser largement ce message, à contacter votre maire, votre conseiller général ou votre député.

Pour votre bonne information : copie de la lettre au Président du Conseil Général a été adressée :

  • Au Président du Conseil régional de l’Ile-de-France Jean-Paul HUCHON, au vice Président en charge de l’aménagement du territoire Alain AMEDRO
  • A nos députés : Arnaud RICHARD et David DOUILLET
  • Aux six conseillers généraux de notre secteur : Philippe ESNOL, Karl OLIVE,  Jean-François RAYNAL, Philippe TAUTOU, Joël TISSIER et Michel VIGUIER.
  • Aux 17 maires des communes impactées par ce projet : Achères, Andrésy, Carrières-sous-Poissy, Chapet, Chanteloup-les-Vignes, Conflans-Sainte-Honorine, Ecquevilly, Maurecourt, Médan, Les Mureaux, Morainvilliers-Bures, Orgeval, Poissy, Triel-sur-Seine, Verneuil-sur Seine et Villennes-sur-Seine.

Les associations leur ont demandé de soutenir leur demande, de les tenir informer de leurs actions.

A suivre…..

 

 

2 commentaires

  1. Je trouve ve projet de liaison de la RD 190 avec la RD30 extrêmement positif : cela va nous permettre de gagner du temps pour aller vers Cergy Pontoise.
    Dans votre carte je ne vois pas de forêt traversée ou d’atteinte à un espace protégé.
    Evidemment certains riverains seront peut-être contre.
    Mais il faut raisonner globalement et voir le bénéfice pour notre pays et l’ensemble de la population.

    A titre d’exemple, votre argumentaire de la traversée de la forêt de Verneuil dans le projet de contournement de Verneuil est un argument recevable et je peux consevoir que des habitants soient attachés à cette forêt.

    Quant à votre argument de déversement de voitures sur des routes secondaires , il est clair qu’il faut rajouter un accès à l’autoroute A13 .

    Pierre Bédier avait ceci de bon est qu’il était un homme à poigne et faisait avancer les projets.

    Son idée était de faire un accès dans la continuité du nouveau pont de Triel donc à peu près à l’endroit du bowling (ex Habitat).

    En tous cas il faut rajouter un accès rapide à l’A13.

    1. Bonjour,
      La démarche entreprise par les associations signataires de la lettre au Président du Conseil Général (relire copie de cette lettre dans l’article) n’est pas de prendre partie pour ou contre le projet d’une liaison RD30-RD190, c’est de demander qu’une « nouvelle concertation élargie » soit refaite compte tenu des éléments nouveaux qui sont intervenus depuis l’été 2009 (relire cette lettre).
      A ce jour, force est de constater que des dizaines de milliers de véhicules par jour vont se déverser dans le réseau des routes secondaires. Est-ce-acceptable ?
      Repasser par la case « concertation élargie » nous parait démocratique et raisonnable.

Laisser un message

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *