Concertation Ecopole Seine Aval

Publié par

Dernière réunion publique à Triel le jeudi 30 juin  

Les réflexions avancent … des inquiétudes persistent

Sur le projet lui-même, rien de nouveau. L’EPAMSA et l’EPFY gèrent l’ensemble du projet en s’appuyant sur de nombreux cabinets spécialisés. Nos élus affirment qu’il s’agit d’un projet exemplaire, que tous les efforts des personnes ou organismes concernés visent à la fois l’excellence et la cohérence. 

aaa

Calendrier : concertation jusqu’au 8 juillet ; enquête publique ??, début des travaux fin 2012 début 2013. 

bbb

Des questions et interventions ont toutefois entaché ce tableau idyllique 

La circulation automobile

Bien que n’étant pas le cœur de la présentation, c’est pourtant ce sujet qui a suscité les plus nombreuses questions.

Le présentateur a confirmé que la RD190 serait dimensionnée :

  •  A 2X2 voies sur le premier tronçon de 1.100m compris entre la RD-1 (nouveau pont de Triel) et le rond point dit « des Cèdres » (raccordement de la liaison RD30 à la RD190 à construire)
  • Le second tronçon de 2.200m  compris entre ce rond-point dit “des Cèdres” et le pont de Poissy comportera 2X2 voies pour les véhicules légers et lourds et 2X1 voie pour les Transports Collectifs (TCSP*) : … soit 2X3 voies au total !

Plusieurs intervenants ont cherché à en savoir plus sur la circulation potentielle, notamment au débouché de ce “boulevard urbain” (appellation EPAMSA) sur le Pont de Poissy. Les réponses n’ont été ni convaincantes ni de nature à apaiser les craintes

A la question « y-a-t-il une étude sur la circulation potentielle ? » il nous est répondu qu’il n’y a pas, pour le moment, d’étude de circulation et que ce sera fait avec l’étude d’impact (c’est à dire avec l’enquête publique) dont les résultats seront alors disponibles.

  Une question, logique et de bon sens, a été posée sur la nécessité d’élargir le pont de Poissy. …Réponse pas plus convaincante.

On nous explique que ce n’est pas nécessaire car, outre qu’avec 2X2voies puis 2X3 voes  le projet est au départ surdimensionné, les élus pensent convaincre les usagers de laisser leurs voitures aux parkings ou garages, et d’utiliser les transports en commun qui seront mis à leur disposition ! Curieuse pédagogie !

La préservation des zones agricoles

Le souci affirmé de préserver l’environnement, appelait naturellement l’intervention suivante : “qu’est-il prévu pour préserver les zones agricoles sur les hauteurs de la boucle (Ndr : au nord de la RD 190, entre Triel et Chanteloup) ?”

 La réponse : “j’ai rencontré le Président de la chambre d’agriculture, et nous considérons qu’il faut être sérieux maintenant ; l’avenir est aux grandes exploitations… terminées les petites superficies …” a soulevé des réactions outrées dans la salle, appelant en particulier la remarque qu’on pourrait penser, par exemple, aux cultures maraichères. A la suite de quoi l’élu enclencha une belle marche arrière : “je n’ai pas dit que … je suis d’accord pour organiser un débat avec l’ADAPAVE que je connais bien …” 

Concertation nous dit-on ?

La cerise sur le gâteau est venue, in fine, d’un interlocuteur posant cette question faussement candide : “on nous parle d’une concertation mais en réalité, quelle est votre marge de manœuvre face à l’EPAMSA  qui semble décider de tout ?  Autrement dit cette concertation n’en est pas une, tout est ficelé !“.

Evidemment, la réponse des élus fut une ferme dénégation. Toutefois, les murmures entendus dans la salle reflétaient assez clairement les « illusions » que le public se fait sur cette bonne question

ccc

Au fait, le Grenelle de l’Environnement qui, pour favoriser les transports en commun, interdisait la création de nouvelles autoroutes urbaines, ce n’était qu’un rêve ?

Le conseil général des Yvelines a-t-il un passe-droit  lui permettant  de créer des  routes départementales surdimensionnées ?

Nos élus veulent nous engager sur le tout voiture, sans communiquer au stade d’une concertation (pourtant prévue pour ….concerter?) sans nous communiquer une étude des trafics  prévisionnels. Dommage de ne pas souhaiter convaincre à l’occasion d’une concertation pourtant prévue à cet effet: le réveil pourrait être douloureux !!

 

Notre avis: l’aménagement de la RD190 s’inscrit comme une nouvelle pièce d’un puzzle qui va submerger pour de très nombreuses années les routes communales et secondaires de notre secteur; pour vous en convaincre, nous vous invitons à consulter nos articles relatifs à la liaison RD30/RD190.

 

(*) TCSP : Transports Collectifs en Site Propre

Laisser un message

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *