Politique en faveur du vélo : la communauté de communes a-t-elle vraiment la volonté de développer l’usage du vélo au quotidien ?

Publié par

La communauté de communes a fait travailler un bureau d’études qui a produit un beau document : le Schéma Directeur Cyclable qui est un document stratégique pour la politique cyclable de GPSEO pour les 10 prochaines années.

La couverture de ce document (voir photo en en-tête de l’article) est une caricature de la vision du déplacement en vélo vu par ceux qui n’en font pas. La réalité des cyclistes qui utilisent quotidiennement le vélo pour un usage utilitaire (vélotaf, aller faire les courses, etc.) est tout autre : manque de place de parkings, peu d’infrastructures pour accrocher son vélo, risque de se faire serrer par un véhicule qui veut absolument dépasser…

Néanmoins, ce schéma directeur cyclable propose d’apporter des actions concrètes pour développer la pratique de la bicyclette en fédérant les projets au niveau des communes et des anciennes communautés.

Le rapport pointe les freins au développement de l’usage de la bicyclette au quotidien : absence de pistes cyclables, coupures dues à la Seine et aux voies ferrées, absence de solutions pour le stationnement.

Mais ce rapport signale également les atouts du territoire en termes de potentiel de développement : deux lignes de chemin de fer et de nombreuses gares. Des cartes en annexe du rapport montrent qu’une grande partie de la population se situe à moins de trois kilomètres d’une gare.


Exemple de la gare de Vernouillet-Verneuil : environ 20 000 personnes habitent à moins de 2 km et 30 000 personnes habitent à moins de 3 km de cette gare.


Maintenant que ce schéma directeur a été élaboré, quelle sera la volonté de la communauté pour le mettre en œuvre ? Cela demande une vraie volonté politique à contre-courant de la politique en faveur de la voiture, grande consommatrice de l’espace urbain.

Développer l’usage du vélo au quotidien, c’est réaménager l’espace pour le rééquilibrer en faveur du vélo. Nous attendons de voir l’implication de la communauté dans cette voie.

Jusque fin novembre, vous pouvez donner votre avis pour avoir une influence sur la politique cyclable de votre ville et de la communauté urbaine. Prenez 5 minutes pour répondre à l’enquête « Votre ville est-elle cyclable ?  » sur le site www.parlons-velo.fr.

Laisser un message

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *