Demande d’extension de la carrière Terreal dans le Bois de Verneuil

 

L’usine Terreal des Mureaux fabrique des tuiles et des accessoires en terre cuite. L’argile extraite sur la carrière dans le Bois de Verneuil (Commune de Chapet) est le composant utilisé pour la fabrication des tuiles.

La société Terreal dispose d’un arrêté préfectoral d’autorisation d’exploitation en date du 11 mai 2012. Cet arrêté  autorise l’exploitation de la carrière pour une durée de 8 ans, soit jusqu’en 2020.

Alors que l’exploitation de la carrière se poursuivait normalement dans le cadre de l’autorisation accordée, Terreal a déposé en 2013 une nouvelle demande d’exploitation démesurée :

– cette demande concerne un territoire beaucoup plus vaste que l’autorisation précédente, incluant la zone proche de la zone des Planes, zone d’une grande richesse environnementale,

– cette demande porte sur une durée de 25 ans, soit une autorisation d’exploiter jusque 2039 !

De plus, la société Terreal ne met pas en œuvre sur la carrière actuelle, les mesures qu’elle promet dans le cadre de son dossier de demande d’autorisation pour la future extension. Ainsi dans son dossier,  la société Terreal annonce que la future carrière bénéficiera d’une bonne intégration paysagère et ne sera pas visible par le public. Néanmoins, toutes les personnes qui fréquentent le Bois de Verneuil savent bien qu’on peut apercevoir toute l’étendue de la carrière actuelle au niveau du Carrefour du Chêne Ferré.

De même, l’allée de Séparation (l’allée rouge) est actuellement constamment remblayée avec des tuiles cassées ce qui fait que le niveau de ce chemin à vocation forestière s’élève de plus en plus, recouvrant progressivement les arbres à proximité.

L’association ADIV-Environnement, représentant de nombreux habitants, est très attachée au Bois de Verneuil qu’elle a défendu avec succès contre la construction de la déviation de la RD154. Aussi avons nous déposé une contribution dans le cadre de l’enquête publique et nous continuerons à suivre ce dossier avec attention.

Voir nos différents articles  sur ce sujet (en particulier notre Contribution à l’enquête publique) et la présentation du projet sur le site de la préfecture des Yvelines.