Liaison RD30-RD190: Avis défavorable du Commissaire Enquêteur à l’enquête préalable à la déclaration d’utilité publique du projet.

Publié par

Un projet qui n’a pas laissé indifférent:

Ce projet a suscité énormément d’intérêt, plus de 200 contributions.

Certaines associations (dont ADIV-Environnement) se sont mobilisées et leur contribution a été riche, parfois très « fouillée » et beaucoup travaillée.

Les communes qui se sont exprimées (Achères, Andrésy, Carrières, Chanteloup, Triel et Vernouillet) ont toutes émises des réserves importantes.

Les points marquants retenus par le Commissaire Enquêteur sont les suivants:

  • Un certain scepticisme sur les l’importance des problèmes de circulations,
  • L’incertitude qui pèse sur la réalisation de l’A104 « pollue » complètement la réflexion sur le projet.
  • Le choix du Ministre Perben en 2006 de décider de passer en sous-fluvial prouve que le site où l’on veut construire ce viaduc est inapte pour recevoir ce type d’agression. Il paraît très difficile d’aller construire un pont au même emplacement que celui où l’Etat a fait le choix de passer en « tunnel ».
  • Malgré la qualité de l’étude d’impact, le CE a ressenti que les intervenants se sentaient un peu « manipulés ». Cette notion de « projet A104 bis caché » est apparu presque systématiquement dans chaque intervenant opposant au projet.
  • Ce qui a entretenu ce sentiment a été l’appel d’offres lancé par le ministère pour choisir un bureau d’étude chargé de préparer le dossier d’enquête publique pour le prolongement de la francilienne. Le choix d’une autoroute qui s’arrêterait à Achères est apparu au grand jour.
  • Un thème très proche du précédent est celui du « saucissonnage » des projets qui empêche d’avoir une vision globale.
  • Personne ne croit que l’on va construire un tunnel à coté d’un pont qui aura été fait quelques années avant au même endroit. Le thème du « doublon » est très présent dans les remarques.

L’avis défavorable va-t-il conduire le Conseil général à revoir son projet?

Au nom de la démocratie, la réponse devrait être positive….

ADIV-Environnement suivra avec intérêt les prochaines délibérations du Conseil Général des Yvelines et ne manquera pas de vous en informer.

Lire le rapport, conclusions et avis du Commissaire Enquêteur

Laisser un message

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *