Le Conseil Général abandonne son projet de déviation de la RD-154

Publié par

 

 

Une grande victoire pour notre association qui avec l’aide de l’ensemble de ses adhérents a forcé le Conseil Général des Yvelines à abandonner son projet de construction de la déviation de la RD154 au sud de Verneuil-sur-Seine et Vernouillet.

Depuis la nouvelle enquête parcellaire qui avait eu lieu en juillet 2012, plus rien ne filtrait de ce projet. Néanmoins, nous restions mobilisés : ayant obtenu l’approbation des adhérents lors de notre dernière assemblée générale, nous nous préparions, en concertation avec les propriétaires concernés, à attaquer l’arrêté préfectoral qui devait être publié au printemps. Les jours et les semaines passaient et notre étonnement grandissait ; nous n’osions espérer…mais soudain l’information est tombée : le Conseil Général abandonne son projet.

.

Cela n’est pas encore officiel mais l’information nous est parvenue par plusieurs sources sûres. Nous ne connaissons pas encore les raisons officielles de cette décision mais on peut supposer que le bon sens a prévalu : pourquoi se lancer dans un projet inutile et couteux (estimé à 30 M€), projet qui porte atteinte à la biodiversité et aux terres agricoles. Le Conseil Général savait également que nous restions mobilisés alors que le délai pour acquérir ou exproprier l’ensemble des propriétaires était compté.

.

Quelles qu’en soient les raisons, l’association ADIV-Environnement et l’ensemble de ses adhérents et amis ne peuvent que se réjouir de cette décision qui est l’aboutissement de près de 10 années de lutte.

.

Rappelons les principales étapes qui nous ont conduit à cette fin heureuse :

Ce projet de déviation a été initié dans les années 1980 et les études techniques datent des années 2000. L’enquête publique s’est déroulée en juin-juillet 2004 et le préfet des Yvelines a signé l’arrêté préfectoral d’Utilité Publique le 25 avril 2005. Notre association a alors déposé un recours au tribunal administratif ; ce recours ayant été rejeté, nous avons fait appel, toujours sans succès. Nous avons ensuite porté l’affaire devant le Conseil d’Etat qui a finalement rejeté notre pourvoi. A la suite de ce rejet, le Conseil Général a lancé une nouvelle enquête parcellaire afin de procéder aux acquisitions foncières et aux expropriations. Les travaux étaient prévus en 2015 pour une mise en service probable en 2016.

.

Les raisons de notre opposition vous sont connues : cette déviation était inutile car elle ne faisait que très peu diminuer la circulation dans les centres villes de Verneuil et Vernouillet par rapport à la situation sans la déviation à l’horizon 2020. D’autre part, les hypothèses de croissance de la circulation étaient surestimées. Enfin, cette déviation traversait des zones très riches du point de biodiversité dans le Bois de Verneuil et elle sacrifiait encore des terres agricoles dans la plaine de Chapet -Vernouillet.

.

.

D’autres projets menacent notre environnement, ADIV-Environnement a déposé un recours au TA de Versailles contre l’arrêté préfectoral déclarant d’Utilité Publique « la liaison RD30-RD190 avec création du nouveau pont d’Achères »

Bien entendu nous ne pouvons que nous réjouir de cet abandon mais d’autres projets routiers nous menacent encore. Si le projet d’autoroute A104 entre Méry-sur-Oise et Orgeval n’a heureusement pas été considéré comme une priorité par le rapport Duron, un autre projet du Conseil Général se profile pour une réalisation à l’horizon 2020 : il s’agit du projet de liaison RD30 / RD190 et de la construction d’un nouveau pont sur la Seine à Achères. Encore une fois, ce projet a été présenté dans le dossier soumis à l’enquête publique comme une solution miracle permettant de régler en douceur tous les problèmes de circulation. En fait, ce projet sera tout d’abord une grave atteinte à l’environnement de cette boucle de Seine, en particulier par la construction d’un nouveau pont sur la Seine au dessus de l’Ile de la Dérivation. Ensuite, loin de désengorger la circulation, cette liaison augmentera considérablement le nombre de véhicules dans la Boucle de Chanteloup et dans les communes avoisinantes (des études réalisées mais non jointes au dossier d’enquête le prouvent).

Malgré l’avis défavorable du Commissaire Enquêteur, le Conseil Général des Yvelines, faisant fi de toute règle démocratique, n’ayant apporté aucune modification à son projet, a demandé au Préfet des Yvelines de déclarer ce projet d’Utilité Publique.

Aussi, c’est sur cette menace que nous concentrons maintenant nos actions, en particulier grâce à l’appui financier que vous nous avez apporté lors de notre premier appel à contribution.

.

Notre victoire dans le dossier de la déviation de la RD154 nous encourage à poursuivre dans cette voie. Nous savons que nous pouvons compter sur votre soutien pour continuer à nous donner les moyens de défendre votre avenir.

.

.

29 commentaires

  1. Il ne faut jamais se décourager…..Félicitations et merci à Michel et aux membres du bureau; nos bois ne seront pas défigurés, c’est une bonne nouvelle.

  2. Une grande victoire pour notre association et un grand bravo à notre président et aux membres du bureau qui se sont totalement investis dans cette lutte pour la défense de notre beau cadre de vie. Merci, Michel, ton obstination à mener jusqu’au bout ce combat était remarquable et méritait bien cette récompense.
    Jacques V

  3. Certains n’y croyaient pas, et pourtant c’est chose faite! Un projet inutile, basé sur des considérations inadaptées et des chiffres biaisés! Enterré.
    Bravo à l’équipe de l’ADIV que nous avons soutenu dès son début, quand Michel faisait les marchés pour vendre l’idée de l’ADIV…
    Mais il ne faut pas s’endormir sur les lauriers, beaucoup de combats sont menés par maintenant une ADIV-Environnement qui déborde largement du périmètre de Verneuil …. Certaines thèses défendues sont à discuter et à examiner avec un regard élargi …

  4. ns avons été très heureux d’apprendre que le projet de la déviation était annulé, grâce à l’effort et la ténacité des membres du bureau ainsi que des adhérents et des bénévoles. Ce résultat récompense des années de travail
    Ns remercions en particulier son Président qui s’est investi journellement.
    Bravo et merci à tous pour cet heureux résultat qui protège nos bois.

  5. Ce projet de déviation nuisible pour l’environnement et sans aucun intérêt (il y a déjà deux déviations de Verneuil-Vernouillet, l’A13 d’un côté et la route de la base de loisirs de l’autre) est enfin abandonné, c’est une très bonne nouvelle ! Bravo et merci à tous les membres de l’ADIV qui ont passé du temps à combattre ce projet, notamment en justice ! Grâce à eux, nous allons continuer à bénéficier d’un bois de Verneuil intact.

  6. Un grand bravo pour ce succès, le bon sens finit par triompher, mais non sans effort.
    Je suis conscient de tous vos efforts et votre investissement sans cette lutte, je vous en suis très très reconnaissant.

  7. Bravo.

    Ce projet était couteux et sans bon sens.
    A faible cout, tout le monde sait qu’il est possible de dévier une large partie du trafic de centre ville, et de rendre une partie de la RD aux liaisons douces.
    C’est cette voie qu’il convient de prendre.
    N’oublions pas non plus de nous mobiliser pour le RER E, et ce qu’il implique : la déviation mantes – achères. C’est là que se joue le vrai confort pour tous ceux qui utilisent quotidiennement le Train et tous ceux qui habitent le long de la voie existante.
    L’environnement passe aussi par des moyens collectifs de transport.

  8. Merci à toute l’équipe, votre ténacité est récompensée car ce projet existe au moins depuis 1994! Tous les combats/reports successifs nous ont permis de gagner du temps pour sauvegarder notre environnement et (peut-être) réduire nos impôts!
    Nous attendons avec impatience l’officialisation de ce retrait.
    Patrice Baumgartner

  9. Merci à ADIV environnement, son président, ses membres et toutes les personnes qui ont cru à ce combat depuis dix ans et qui n’ont jamais lâché prise. C’est la deuxième fois depuis 40 ans que de telles actions sauvent les bois de Verneuil. Une vrai page à ajouter à l’histoire de cette belle forêt. Bravo

  10. beaucoup de stasisfaction et félicitations de la part de l’ancien Président de l’ADIV

    bravo à tous pour la réusite de ce long combat mené ave ténacité

  11. Bravo pour votre témérité , et ténacité car ce projet été vraiment inapproprié et pas justifié , continuons les combats afin que nos petites villes ne deviennes pas des villes grise et sans Hamme Merci encore

  12. Bravo pour votre persévérance dans l’action et merci pour cette très bonne nouvelle

    Je suis rassuré pour tous ces animaux qui peuplent encore le bois : chevreuils, renards, sangliers, écureuils, faucons, faisans etc… sans oublier les papillons de notre ami Philippe et surtout nous les habitants de Verneuil et des environs qui continuerons de profiter de belles promenades dans les bois.

  13. Bravo ; superbe. C’est la preuve qu’il faut toujours s’accrocher lorsque le combat est fondé.
    L’appauvrissement de nos finances publiques a probablement joué aussi un rôle dans cette décision de bon sens.
    Par ses actions opiniâtres, Adiv Environnement a notablement retardé la mise en œuvre de ce projet stupide, et ainsi permis que la situation change et conduise à ce retrait.
    Un très beau résultat.

  14. BRAVO , C »EST SUPER

    Je vais me mettre à jour pour ma cotisation ,mais

    la rentrée a des priorités, sur lorsque l’on gère un association
    de peinture comme la mienne !
    A bientôt

  15. Merci, merci, merci de cette excellente nouvelle et de ne pas avoir baissé les bras tout au long de cette bataille. Je suis tellement contente de savoir que nous continuerons de profiter de notre belle forêt!

  16. oufffff! Quel soulagement!
    Maintenant, il faut savoir que vont devenir les arbres de la grande maison blanche de la rue Girardin (vendue à un promoteur…)…

  17. la raison aurait elle enfin prévalue ? la majorité des vernoliens s’opposaient à ce projet et seront satisfaits .BRAVO et merci à l’équipe de l’ADIV !

  18. Un grand merci à tous les acteurs de l’ADIV.
    Merci pour la protection de l’environnement et des habitants.
    Même si cet abandon du projet fait suite à une lutte dure et incessante, cela fait plaisir de constater que la raison fini par l’emporter.

Laisser un message

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *